Le syndicat de Google inquiet de la suspension d’une deuxième chercheuse en éthique

Par

Le nouveau syndicat de Google (Alphabet) s’est dit « inquiet » de la suspension par la société californienne d’une chercheuse en éthique et intelligence artificielle (IA), quelques semaines après le renvoi d’un autre membre de l’équipe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le nouveau syndicat de Google (Alphabet) s’est dit « inquiet » de la suspension par la société californienne d’une chercheuse en éthique et intelligence artificielle (IA), quelques semaines après le renvoi d’un autre membre de l’équipe.