Les produits sous indications géographiques français désormais mieux protégés à l’international

Par

La saucisse de Morteaux, le vin des Coteaux de Narbonne ou les porcelaines de Limoges seront mieux défendus contre les contrefaçons à l’étranger depuis la ratification jeudi par la France d’un acte de protection juridique internationale pour ses produits sous Indication géographique protégée (IGP).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La saucisse de Morteaux, le vin des Coteaux de Narbonne ou les porcelaines de Limoges seront mieux défendus contre les contrefaçons à l’étranger depuis la ratification jeudi par la France d’un acte de protection juridique internationale pour ses produits sous Indication géographique protégée (IGP).