Tricastin: des militants de Greenpeace interpellés après une intrusion

Par

Vingt-six militants de Greenpeace ont été interpellés vendredi matin sur le site de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme), après s’y être introduits pour réclamer sa fermeture en raison de sa « vétusté », a-t-on appris de sources concordantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vingt-six militants de Greenpeace ont été interpellés vendredi matin sur le site de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme), après s’y être introduits pour réclamer sa fermeture en raison de sa « vétusté », a-t-on appris de sources concordantes.