« Islamo-gauchisme »: le gouvernement espère « passer à autre chose », la droite renchérit

Par

Le gouvernement a assuré vouloir « passer à autre chose » dimanche après la polémique sur un « islamo-gauchisme » à l’université causée par des propos de la ministre Frédérique Vidal, mais la droite a surenchéri en dénonçant certaines « collusions » de la gauche avec l’islamisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement a assuré vouloir « passer à autre chose » dimanche après la polémique sur un « islamo-gauchisme » à l’université causée par des propos de la ministre Frédérique Vidal, mais la droite a surenchéri en dénonçant certaines « collusions » de la gauche avec l’islamisme.