Le Soudan adopte un régime de change flottant régulé par la Banque centrale

Par

Le Soudan a adopté dimanche un régime de change flottant dirigé, c’est-à-dire régulé par les autorités monétaires, afin de satisfaire les demandes du Fonds monétaire international (FMI), au risque de provoquer une flambée des prix et d’attiser le mécontentement populaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Soudan a adopté dimanche un régime de change flottant dirigé, c’est-à-dire régulé par les autorités monétaires, afin de satisfaire les demandes du Fonds monétaire international (FMI), au risque de provoquer une flambée des prix et d’attiser le mécontentement populaire.