Coronavirus : l’élection présidentielle du 3 mai reportée sine die en Bolivie

Par

L’élection présidentielle prévue pour le 3 mai en Bolivie afin de tenter de sortir de la crise post-électorale qui la secoue depuis plus de cinq mois a été reportée sine die en raison de la propagation du coronavirus, a annoncé samedi le Tribunal suprême électoral.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’élection présidentielle prévue pour le 3 mai en Bolivie afin de tenter de sortir de la crise post-électorale qui la secoue depuis plus de cinq mois a été reportée sine die en raison de la propagation du coronavirus, a annoncé samedi le Tribunal suprême électoral.