Le PS et le SPD affichent leur unité face à la crise de l'euro

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Merci de corriger la faute d'orthographe dans le titre !
  • Nouveau
  • 21/06/2011 17:55
  • Par
Conclusion de la déclaration commune: "Oser plus d'Europe - voilà la bonne voie pour aujourd'hui. Et c'est la voie dans laquelle nous nous engageons ensemble, sociaux-démocrates allemands et socialistes français. Un gouvernement économique européen....." Dommage que l'on en soit encore à souhaiter un gouvernement économique européen. Oser plus d'Europe, bien sur c'est une nécéssité, mais osons parler de Fédération Européenne! Enfin si les partis socialistes européens se mettent à parler en commun, nous sommes peut-être enfin sur la bonne voie.
  • Nouveau
  • 21/06/2011 20:13
  • Par

"En finir avec les erreurs originelles de l'union monétaire européenne : le manque d'encadrement de la monnaie commune par une politique sociale et économique commune et concertée."

On finira bien par y arriver. A désembourber le char européen.

  • Nouveau
  • 21/06/2011 20:37
  • Par
Enfin un texte susceptible de faire changer les choses positivement. Les socialistes seront-ils aussi intellligents une fois aux affaires ?..

Eh bé... C'est fou ce que l'on peut lire en France sur le SPD.

C'est un parti qui perd depuis des années non seulement ses adhérents mais ses électeurs, qui est en train de passer derrière les Verts dans plusieurs Länder (régions) et bientôt au niveau national.

Car il n'a plus rien à proposer, que des idées du passé, qui ne font plus espérer qui que ce soit.

Voici d'ailleurs les résultats d'une des dernières études d'opinion du 21 juin 2011. La question qui est toujours posée est la question du dimanche. "Si vous deviez voter dimanche pour les élections nationales, pour quel parti voteriez-vous?

Voici un des résultats:

Juin 2011 © Spiegel Juin 2011 © Spiegel

Non, Sigmar Gabriel, sa tête triste et son parti le SPD n'ont plus de souffle, plus rien à proposer au pays.

 

Ce qui se profile en pointillé sur le long terme, c'est une coalition réfléchie entre la CDU et les Verts. Ce rapprochement est inéluctable depuis plusieurs années et il se réalise tout doucement, mais sûrement.

Le nouveau Ministre-Président Vert élu dans le Land le plus industriel du pays, le Baden-Württemberg, a déjà fait des propositions en ce sens. Elles vont dans l'évolution du pays depuis des décennies.

Le SPD s'est mis à l'écart, il le fait chaque jour davantage en ressassant des recettes d'hier sans aucune innovation politique.

On en reparlera.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale