La plus haute cour de Turquie va examiner l’interdiction du parti prokurde

Par

La plus haute cour de Turquie a accepté lundi d’ouvrir un procès pour examiner une demande d’interdiction du principal parti prokurde d’opposition, à deux ans d’élections qui s’annoncent difficiles pour le président Recep Tayyip Erdogan.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La plus haute cour de Turquie a accepté lundi d’ouvrir un procès pour examiner une demande d’interdiction du principal parti prokurde d’opposition, à deux ans d’élections qui s’annoncent difficiles pour le président Recep Tayyip Erdogan.