Haïti: l’opposition prend ses distances avec le nouveau Premier ministre

Par

Au lendemain de l’installation du gouvernement du nouveau Premier ministre haïtien Ariel Henry, des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile ont regretté mercredi être mis à l’écart et appelé à des discussions en vue d’un accord politique avant les élections.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au lendemain de l’installation du gouvernement du nouveau Premier ministre haïtien Ariel Henry, des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile ont regretté mercredi être mis à l’écart et appelé à des discussions en vue d’un accord politique avant les élections.