Opiacés: 4 sociétés pharmaceutiques prêtes à payer 26 mds USD pour solder les litiges

Par

Accusés d’avoir alimenté la crise des opiacés qui ravage les Etats-Unis, le laboratoire Johnson & Johnson et trois gros distributeurs américains de médicaments ont accepté de payer 26 milliards de dollars pour solder des milliers de litiges, a annoncé mercredi la procureure de l’Etat de New York.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Accusés d’avoir alimenté la crise des opiacés qui ravage les Etats-Unis, le laboratoire Johnson & Johnson et trois gros distributeurs américains de médicaments ont accepté de payer 26 milliards de dollars pour solder des milliers de litiges, a annoncé mercredi la procureure de l’Etat de New York.