Affaire Drareni: le président Tebboune accuse RSF de vouloir « déstabiliser » l’Algérie

Par

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a accusé Reporters sans Frontières (RSF), qui a lancé une campagne internationale de solidarité en faveur de son correspondant emprisonné Khaled Drareni, de vouloir « déstabiliser » l’Algérie, une attaque « à côté de la plaque » selon l’ONG.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a accusé Reporters sans Frontières (RSF), qui a lancé une campagne internationale de solidarité en faveur de son correspondant emprisonné Khaled Drareni, de vouloir « déstabiliser » l’Algérie, une attaque « à côté de la plaque » selon l’ONG.