L’action HSBC au plus bas depuis 1995 sur des rumeurs de sanctions chinoises

Par

L’action de HSBC a touché lundi en séance son plus bas niveau depuis 25 ans en raison d’informations laissant entendre que la banque pourrait essuyer des sanctions de Pékin, et d’accusations selon lesquelles elle aurait permis le transit de montants astronomiques d’argent sale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’action de HSBC a touché lundi en séance son plus bas niveau depuis 25 ans en raison d’informations laissant entendre que la banque pourrait essuyer des sanctions de Pékin, et d’accusations selon lesquelles elle aurait permis le transit de montants astronomiques d’argent sale.