Meurtre d’Alexia: le « coup de sang » d’un « homme ordinaire » (avocat de Jonathann Daval)

Par

Le meurtre d’Alexia Daval, pour lequel comparaît devant les assises de la Haute-Saône son mari Jonathann, est la conséquence du « coup de sang » d’un « homme ordinaire », a estimé samedi l’un de ses avocats, Me Randall Schwerdorffer, mettant en garde contre une « boucherie judiciaire ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le meurtre d’Alexia Daval, pour lequel comparaît devant les assises de la Haute-Saône son mari Jonathann, est la conséquence du « coup de sang » d’un « homme ordinaire », a estimé samedi l’un de ses avocats, Me Randall Schwerdorffer, mettant en garde contre une « boucherie judiciaire ».