Tollé après de nouvelles accusations contre le syndicat pro-Blanquer « Avenir lycéen »

Par

Les syndicats lycéens ont dénoncé samedi une « propagande d’Etat » et une tentative « d’étouffer » la contestation dans l’Education après de nouvelles accusations visant l’organisation de jeunesse « Avenir Lycéen », qui défendait des positions pro-gouvernementales et aurait été téléguidée par le ministère.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les syndicats lycéens ont dénoncé samedi une « propagande d’Etat » et une tentative « d’étouffer » la contestation dans l’Education après de nouvelles accusations visant l’organisation de jeunesse « Avenir Lycéen », qui défendait des positions pro-gouvernementales et aurait été téléguidée par le ministère.