Tuer Soleimani en Irak n’était « pas une bonne idée » (chef d’état-major français)

Par

Le puissant général iranien Qassem Soleimani était « un véritable agitateur » mais son assassinat par les Américains en Irak n’était « pas une bonne idée », car il a contribué à déstabiliser un peu plus ce pays, a estimé mercredi le chef d’état-major français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le puissant général iranien Qassem Soleimani était « un véritable agitateur » mais son assassinat par les Américains en Irak n’était « pas une bonne idée », car il a contribué à déstabiliser un peu plus ce pays, a estimé mercredi le chef d’état-major français.