Afrique du Sud: la commission anticorruption réclame deux ans de prison pour Zuma

Par

La commission chargée d’enquêter sur la corruption d’Etat généralisée lorsque Jacob Zuma était au pouvoir a réclamé lundi, auprès de la plus haute juridiction du pays, deux ans de prison à l’encontre de l’ex-président sud-africain, pour son refus de témoigner.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La commission chargée d’enquêter sur la corruption d’Etat généralisée lorsque Jacob Zuma était au pouvoir a réclamé lundi, auprès de la plus haute juridiction du pays, deux ans de prison à l’encontre de l’ex-président sud-africain, pour son refus de témoigner.