Coronavirus: l’Administration pénitentiaire promet une réponse « ferme » aux incidents en prison

Par

La direction de l’administration pénitentiaire (DAP) a assuré dimanche à l’AFP que la réponse pénale serait « ferme » à l’encontre des détenus participant à des mouvements collectifs de protestation dans les prisons, mises aussi sous cloche pour limiter la propagation du coronavirus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La direction de l’administration pénitentiaire (DAP) a assuré dimanche à l’AFP que la réponse pénale serait « ferme » à l’encontre des détenus participant à des mouvements collectifs de protestation dans les prisons, mises aussi sous cloche pour limiter la propagation du coronavirus.