Libye/virus: couvre-feu nocturne, l’ONU encourage les belligérants à une « pause humanitaire »

Par

Le Gouvernement d’union nationale (GNA), basé à Tripoli, a annoncé samedi un couvre-feu nocturne et la fermeture des lieux publics pour se prémunir contre le nouveau coronavirus, tandis que les combats se poursuivaient au sud de la capitale libyenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Gouvernement d’union nationale (GNA), basé à Tripoli, a annoncé samedi un couvre-feu nocturne et la fermeture des lieux publics pour se prémunir contre le nouveau coronavirus, tandis que les combats se poursuivaient au sud de la capitale libyenne.