France: le chauffeur d’un diplomate russe soupçonné de recel de vélos volés

Par

Un employé du consulat de Russie à Strasbourg (est de la France) a été placé en garde à vue en février, soupçonné de recel de vélos volés, mais est reparti en Russie avant que la police ne puisse l’interroger, a-t-on appris de sources concordantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un employé du consulat de Russie à Strasbourg (est de la France) a été placé en garde à vue en février, soupçonné de recel de vélos volés, mais est reparti en Russie avant que la police ne puisse l’interroger, a-t-on appris de sources concordantes.