La France « préoccupée » pour la stabilité du Tchad

Par

La France est « préoccupée » pour la stabilité du Tchad après la mort du président Idriss Déby Itno mais « ne croit pas » à un retrait des troupes tchadiennes engagées dans les pays voisins pour la sécurité du Sahel, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie française.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France est « préoccupée » pour la stabilité du Tchad après la mort du président Idriss Déby Itno mais « ne croit pas » à un retrait des troupes tchadiennes engagées dans les pays voisins pour la sécurité du Sahel, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie française.