Khashoggi: « Personne n’a le droit de pardonner » (fiancée)

Par

La fiancée turque du journaliste Jamal Khashoggi, assassiné par des agents saoudiens à Istanbul, a affirmé vendredi que « personne n’a le droit de pardonner à ses meurtriers », après le geste de clémence annoncé par les fils du défunt.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La fiancée turque du journaliste Jamal Khashoggi, assassiné par des agents saoudiens à Istanbul, a affirmé vendredi que « personne n’a le droit de pardonner à ses meurtriers », après le geste de clémence annoncé par les fils du défunt.