Le président comorien a échappé à un attentat au mois d’avril (justice)

Par

La police comorienne a interpellé une vingtaine de personnes soupçonnées d’avoir participé à une tentative d’attentat à la bombe le mois dernier contre l’avion du président Azali Assoumani, a révélé vendredi un haut magistrat de l’archipel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La police comorienne a interpellé une vingtaine de personnes soupçonnées d’avoir participé à une tentative d’attentat à la bombe le mois dernier contre l’avion du président Azali Assoumani, a révélé vendredi un haut magistrat de l’archipel.