Présidentielle: l’Iran dénonce les critiques de Washington comme une « ingérence »

Par

L’Iran a accusé mardi les Etats-Unis d’« ingérence » dans ses affaires intérieures, après des critiques de Washington qui a dit regretter le manque de « liberté » dans le processus électoral lors de la présidentielle qui a été marquée par une abstention record.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Iran a accusé mardi les Etats-Unis d’« ingérence » dans ses affaires intérieures, après des critiques de Washington qui a dit regretter le manque de « liberté » dans le processus électoral lors de la présidentielle qui a été marquée par une abstention record.