Renvoi du procès pour pollution d’une papeterie des Bouches-du-Rhône

Par

Le procès pour pollution de l’usine de pâte à papier Fibre Excellence de Tarascon (Bouches-du-Rhône), propriété d’une société canadienne, a été renvoyé mardi par le tribunal correctionnel, qui a demandé un supplément d’information.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le procès pour pollution de l’usine de pâte à papier Fibre Excellence de Tarascon (Bouches-du-Rhône), propriété d’une société canadienne, a été renvoyé mardi par le tribunal correctionnel, qui a demandé un supplément d’information.