Présidentielle au Burkina: un Américain tué par les forces de sécurité

Par

Un citoyen américain a été tué samedi par des forces de sécurité devant un camp militaire de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso qui élit dimanche son prochain président, selon des sources concordantes sécuritaire et diplomatique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un citoyen américain a été tué samedi par des forces de sécurité devant un camp militaire de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso qui élit dimanche son prochain président, selon des sources concordantes sécuritaire et diplomatique.