Projet d’attaque contre Macron en 2018 : deux nouvelles inculpations (parquet)

Par

Deux nouveaux suspects ont été inculpés vendredi à Paris dans l’enquête sur les « Barjols », un groupe proche de l’extrême-droite identitaire soupçonné d’avoir envisagé une attaque contre Emmanuel Macron en 2018, a appris l’AFP samedi auprès du parquet antiterroriste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux nouveaux suspects ont été inculpés vendredi à Paris dans l’enquête sur les « Barjols », un groupe proche de l’extrême-droite identitaire soupçonné d’avoir envisagé une attaque contre Emmanuel Macron en 2018, a appris l’AFP samedi auprès du parquet antiterroriste.