Coronavirus: Amman ferme son territoire à tout non-Jordanien venant d’Iran, de Chine et Corée du Sud

Par

Le gouvernement jordanien a décidé dimanche d’interdire l’entrée de son territoire à toute personne venant de Chine, d’Iran et de Corée du Sud, sauf à ses propres ressortissants, afin de limiter le risque de propagation du nouveau coronavirus dans le royaume.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement jordanien a décidé dimanche d’interdire l’entrée de son territoire à toute personne venant de Chine, d’Iran et de Corée du Sud, sauf à ses propres ressortissants, afin de limiter le risque de propagation du nouveau coronavirus dans le royaume.