Nucléaire iranien: l’AIEA « vivement préoccupée » par un site non déclaré (rapport)

Par

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) s’est déclarée « vivement préoccupée » par la possible présence de matière nucléaire sur un site iranien non déclaré, selon un rapport consulté mardi par l’AFP à Vienne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) s’est déclarée « vivement préoccupée » par la possible présence de matière nucléaire sur un site iranien non déclaré, selon un rapport consulté mardi par l’AFP à Vienne.