ONU: le président haïtien plaide sa cause, Washington réclame l’arrêt de sa politique des décrets

Par

Le président haïtien Jovenel Moïse a assuré lundi au Conseil de sécurité de l’ONU que « la démocratie se portait bien en Haïti » malgré la crise politique, une assertion rejetée par les Etats-Unis qui lui ont réclamé « de mettre fin à (sa) politique par décrets ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président haïtien Jovenel Moïse a assuré lundi au Conseil de sécurité de l’ONU que « la démocratie se portait bien en Haïti » malgré la crise politique, une assertion rejetée par les Etats-Unis qui lui ont réclamé « de mettre fin à (sa) politique par décrets ».