Prison ferme requise pour un Canadien qui s’était approché de chez Trudeau, armé

Par

Un procureur d’Ottawa a requis mardi une peine de six ans de prison contre un réserviste de l’armée canadienne qui s’était introduit par effraction et avec plusieurs armes à feu dans le domaine où réside le Premier ministre Justin Trudeau.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un procureur d’Ottawa a requis mardi une peine de six ans de prison contre un réserviste de l’armée canadienne qui s’était introduit par effraction et avec plusieurs armes à feu dans le domaine où réside le Premier ministre Justin Trudeau.