Rwanda: la justice française saisie de la fuite de génocidaires permise par la France en 1994

Par

Des associations et des rescapés du génocide au Rwanda demandent à la justice française d’enquêter sur les instructions données en 1994 par la France de ne pas interpeller les autorités responsables des massacres des Tutsi, selon leur courrier consulté mardi par l’AFP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des associations et des rescapés du génocide au Rwanda demandent à la justice française d’enquêter sur les instructions données en 1994 par la France de ne pas interpeller les autorités responsables des massacres des Tutsi, selon leur courrier consulté mardi par l’AFP.