Washington envisageait de durcir les inspections sur des moteurs du Boeing 777 avant l’avarie

Par

Le régulateur américain en charge de l’aviation, la FAA, envisageait d’imposer des inspections plus strictes des moteurs Pratt & Withney avant l’incident spectaculaire d’un Boeing 777 survenu samedi aux Etats-Unis, suite à une avarie similaire fin 2020.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le régulateur américain en charge de l’aviation, la FAA, envisageait d’imposer des inspections plus strictes des moteurs Pratt & Withney avant l’incident spectaculaire d’un Boeing 777 survenu samedi aux Etats-Unis, suite à une avarie similaire fin 2020.