Macron prévient les cultes que les fêtes religieuses d’avril devront se faire « sans rassemblement »

Par

Emmanuel Macron a prévenu lundi les représentants des cultes, réunis par audioconférence, que les fêtes d’avril (Pâques juive et chrétienne, début du ramadan) devront se faire « sans rassemblement », ont indiqué à l’AFP plusieurs participants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Emmanuel Macron a prévenu lundi les représentants des cultes, réunis par audioconférence, que les fêtes d’avril (Pâques juive et chrétienne, début du ramadan) devront se faire « sans rassemblement », ont indiqué à l’AFP plusieurs participants.