Trump se dit « un peu contrarié » par la Chine sur le coronavirus

Par

Donald Trump s’est dit dimanche « un peu contrarié » par l’attitude de la Chine sur le coronavirus, accusant de nouveau Pékin de ne pas avoir partagé des informations cruciales sur l’épidémie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Donald Trump s’est dit dimanche « un peu contrarié » par l’attitude de la Chine sur le coronavirus, accusant de nouveau Pékin de ne pas avoir partagé des informations cruciales sur l’épidémie.