Les combattants de l’EI doivent être poursuivis pour crimes de guerre, plaide Eurojust

Par

Les jihadistes rentrés chez eux après avoir combattu auprès du groupe Etat islamique en Irak et en Syrie doivent être poursuivis au niveau international pour crimes de guerre, a plaidé samedi Eurojust, l’unité européenne de coopération judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les jihadistes rentrés chez eux après avoir combattu auprès du groupe Etat islamique en Irak et en Syrie doivent être poursuivis au niveau international pour crimes de guerre, a plaidé samedi Eurojust, l’unité européenne de coopération judiciaire.