Algérie: peines de prison et internet coupé contre la triche au bac

Par

Trente-et-une personnes ont été condamnées à des peines de prison ferme en Algérie pour fraude au baccalauréat en Algérie, le pays vivant au rythme des coupures d’internet censées empêcher la triche généralisée à cet examen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Trente-et-une personnes ont été condamnées à des peines de prison ferme en Algérie pour fraude au baccalauréat en Algérie, le pays vivant au rythme des coupures d’internet censées empêcher la triche généralisée à cet examen.