Pass sanitaire: la SNCF s’élève contre des accusations de contrôle au faciès

Par

Un dirigeant de la SNCF s’est élevé vendredi contre des accusations formulées par une députée insoumise sur des contrôles au faciès liés à l’obligation du pass sanitaire dans les trains longue distance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un dirigeant de la SNCF s’est élevé vendredi contre des accusations formulées par une députée insoumise sur des contrôles au faciès liés à l’obligation du pass sanitaire dans les trains longue distance.