Levothyrox: attaqué en diffamation par Merck, un médecin condamné

Par

Un médecin attaqué en diffamation par la branche du groupe Merck fabriquant le Levothyrox, un médicament pour la thyroïde, a été condamné jeudi à 500 euros d’amende avec sursis et à 1.000 euros de dommages et intérêts au laboratoire pharmaceutique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un médecin attaqué en diffamation par la branche du groupe Merck fabriquant le Levothyrox, un médicament pour la thyroïde, a été condamné jeudi à 500 euros d’amende avec sursis et à 1.000 euros de dommages et intérêts au laboratoire pharmaceutique.