« Pendez les Blancs »: les poursuites contre Nick Conrad annulées en appel

Par

Le rappeur Nick Conrad, condamné en première instance pour provocation au crime dans son clip « Pendez les Blancs », a été relaxé jeudi en appel à Paris pour une question de procédure, a-t-on appris de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le rappeur Nick Conrad, condamné en première instance pour provocation au crime dans son clip « Pendez les Blancs », a été relaxé jeudi en appel à Paris pour une question de procédure, a-t-on appris de source judiciaire.