Evacuation d’un camp de migrants dans Paris sous les tirs de lacrymogène

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelques centaines d’exilés et leurs soutiens, qui avaient installé lundi soir des tentes dans Paris pour réclamer des places d’hébergement d’urgence, ont été dispersés par les forces de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogène, a constaté un journaliste de l’AFP.