Scandale Blackwater: indignation en Irak après la grâce présidentielle américaine

Par

Des Irakiens ont réagi avec indignation mercredi à la décision du président américain sortant, Donald Trump, de gracier quatre anciens agents de sécurité américains condamnés pour avoir tué des civils irakiens il y a 13 ans à Bagdad.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des Irakiens ont réagi avec indignation mercredi à la décision du président américain sortant, Donald Trump, de gracier quatre anciens agents de sécurité américains condamnés pour avoir tué des civils irakiens il y a 13 ans à Bagdad.