« Un bicot ça ne nage pas »: émoi après les trois jours d’exclusion demandés contre un policier

Par

Des avocats ont dénoncé mercredi la faiblesse de la sanction disciplinaire --trois jours d’exclusion-- recommandée contre un policier des Hauts-de-Seine qui avait déclaré, lors d’une interpellation d’un Egyptien en avril, qu’« un bicot comme ça, ça ne nage pas ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des avocats ont dénoncé mercredi la faiblesse de la sanction disciplinaire --trois jours d’exclusion-- recommandée contre un policier des Hauts-de-Seine qui avait déclaré, lors d’une interpellation d’un Egyptien en avril, qu’« un bicot comme ça, ça ne nage pas ».