« Un bicot ça ne nage pas »: émoi après les trois jours d’exclusion demandés contre un policier

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des avocats ont dénoncé mercredi la faiblesse de la sanction disciplinaire --trois jours d’exclusion-- recommandée contre un policier des Hauts-de-Seine qui avait déclaré, lors d’une interpellation d’un Egyptien en avril, qu’« un bicot comme ça, ça ne nage pas ».