34 soldats américains victimes de commotion cérébrale dans le raid iranien du 8 janvier

Par

34 soldats américains ont été victimes de commotion cérébrale après l’attaque par l’Iran de la base aérienne d’Aïn al-Assad en Irak le 8 janvier, a annoncé vendredi le Pentagone.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

34 soldats américains ont été victimes de commotion cérébrale après l’attaque par l’Iran de la base aérienne d’Aïn al-Assad en Irak le 8 janvier, a annoncé vendredi le Pentagone.