Au Louvre, une oeuvre cinétique de l’artiste vénézuélien Elias Crespin

Par

Formée de 128 tubes en aluminium suspendus à des fils, une oeuvre cinétique de l’artiste vénézuélien Elias Crespin ondule depuis vendredi dans l’aile Sully au Louvre : une nouvelle création contemporaine dans le grand musée du clacissisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Formée de 128 tubes en aluminium suspendus à des fils, une oeuvre cinétique de l’artiste vénézuélien Elias Crespin ondule depuis vendredi dans l’aile Sully au Louvre : une nouvelle création contemporaine dans le grand musée du clacissisme.