L’opération Sophia doit sauver des migrants mais pas être un « service de taxi » (Seehofer)

Par

Le ministre allemand de l’Intérieur Horst Seehofer a estimé vendredi que la mission navale Sophia, qui doit être recentrée sur la surveillance de l’embargo sur les armes en Libye, devrait sauver des migrants en détresse mais pas être un « service de taxi ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre allemand de l’Intérieur Horst Seehofer a estimé vendredi que la mission navale Sophia, qui doit être recentrée sur la surveillance de l’embargo sur les armes en Libye, devrait sauver des migrants en détresse mais pas être un « service de taxi ».