Les proches d’un ancien chef d’ETA incarcéré demandent à la France de ne pas l’extrader

Par

Des proches du prisonnier basque Josu Ternera, ancien chef de l’organisation séparatiste ETA, ont demandé vendredi au gouvernement français de prendre une « décision politique » et de « ne pas entériner » son extradition vers l’Espagne, récemment approuvée par la justice.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des proches du prisonnier basque Josu Ternera, ancien chef de l’organisation séparatiste ETA, ont demandé vendredi au gouvernement français de prendre une « décision politique » et de « ne pas entériner » son extradition vers l’Espagne, récemment approuvée par la justice.