Tesla accuse un ancien salarié du vol de 26.000 fichiers confidentiels

Par

Tesla accuse un ancien salarié d’avoir volé 26.000 dossiers confidentiels entre son embauche le 28 décembre 2020 et son licenciement pour ces faits une semaine plus tard, et a déposé vendredi une plainte devant un tribunal de Californie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tesla accuse un ancien salarié d’avoir volé 26.000 dossiers confidentiels entre son embauche le 28 décembre 2020 et son licenciement pour ces faits une semaine plus tard, et a déposé vendredi une plainte devant un tribunal de Californie.