Afghanistan : toujours aucun compromis en vue entre les deux rivaux pour la présidence

Par

Ashraf Ghani et Abdullah Abdullah, qui se disputent le poste de président en Afghanistan, n’ont annoncé aucun compromis mardi, malgré de très lourdes pressions de Washington en ce sens afin que puissent démarrer des négociations entre Kaboul et les talibans sur l’avenir du pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ashraf Ghani et Abdullah Abdullah, qui se disputent le poste de président en Afghanistan, n’ont annoncé aucun compromis mardi, malgré de très lourdes pressions de Washington en ce sens afin que puissent démarrer des négociations entre Kaboul et les talibans sur l’avenir du pays.