Chloroquine: demande « massive » mais « pas de pénurie »

Par

Il n’y a « pas de pénurie » en France de médicaments à base de chloroquine, sous les feux des projecteurs à cause du Covid-19, mais la très forte demande et le confinement retardent les livraisons, ce qui alarme des associations de malades chroniques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il n’y a « pas de pénurie » en France de médicaments à base de chloroquine, sous les feux des projecteurs à cause du Covid-19, mais la très forte demande et le confinement retardent les livraisons, ce qui alarme des associations de malades chroniques.